Search here...
TOP
Consommer différemment Manger (sainement) Se soigner naturellement Vivre simplement

♻ 28 jours pour réduire ses déchets

8 minutes

Je profite du début de la campagne #PlasticFreeJuly pour partager avec vous 28 gestes pour réduire ses déchets, surtout le plastique. Une action par jour, de nouvelles habitudes à prendre pour réduire ses déchets presque sans s’en rendre compte. Prêt.e à relever le défi?

J’avoue que ce sera plus facile pour celles et ceux qui sont déjà sur la voie de la réduction du plastique et des déchets en général. Si ce n’est pas votre cas, rappellez-vous que chaque geste compte, surtout quand on est 7 millards à le faire. Réduire sa consommation de plastique est un thème qui me tient particulièrement à coeur, car c’est un matériel sur-utilisé et sous-recyclé. De nombreux pays ont déjà approuvé des lois visant à interdire l’utilisation de plastique à usage unique ou s’engageant à le faire au cours des prochaines années.

Si vous êtes de celles et ceux qui adorent les “todo list”, cet article est fait pour vous! Un petit tag #PlasticFreeJuly ou #JuilletSansPlastique sur vos réseaux sociaux préférés, et hop! on partage ces bonnes actions et idées!

Jour 1: Conserver vos déchets recyclables pour les analyser

“Mais quelle idée!!??” me direz-vous! Pour agir, il faut vraiment réaliser ce que vous avez produit comme déchet. Conservez vos déchets recyclables (lavés et séchés – pour éviter les mauvaises odeurs), idéalement par type (papier, métal, plastique…). A la fin du mois, vous vous rendrez compte du problème et surtout de son importance.

Jour 2: Ne rien acheter de nouveau pendant 1 mois

En pleines soldes, j’avoue que ça peut paraître dur pour certain.e.s. Achetez uniquement l’essentiel, le vital, comme des médicaments et de la nourriture évidemment. Une des principales causes de production de déchets et de pollution est la SURconsommation surtout d’objets dont on n’a pas vraiment besoin.

Jour 3: Emprunter plutôt que d’acheter

Dans la suite logique que le jour précédent, voyez dans votre entourage si quelqu’un peut vous prêter un ustensile dont vous avez besoin aujourd’hui mais qui ne servira pas tout le temps. Ce sera peut-être l’occasion de connaître vos voisins?

Jour 4: Refuser les gobelets jetables

En plastique ou pas, ne pas utiliser gobelets jetables réduirait énormément la quantité de déchets produits. Pour cela, la solution c’est d’avoir votre propre gobelet toujours à portée de main: un verre retractable, une gourde pour l’eau, votre propre tasse à café au bureau… les substituts ne manquent pas!

Jour 5: Acheter en vrac

Pour la nourritures, pensez aux achats en vrac, donc sans emballages ni sacs en plastique. Repérez près de chez vous ou sur votre trajet des endroits qui vendent des produits en vrac. Préparer vos petits sacs en tissu ou papier (pensez à réutiliser ceux que vous récupérer sur les marchés ou à la boulangerie par exemple) ou encore de bocaux (en verre ou en plastique réutilisable). Organisez-vous avant d’aller faire les courses afin de n’acheter que ce qui est vraiment nécessaire!

Pour les fruits et légumes, vous pouvez même achetez sans sac. Un grand sac de courses suffit ou un ecobag.

Jour 6: Remplacer votre éponge classique par un tawashi

Ces éponges jaunes – et vertes – pour la vaisselles sont faites de plastique et difficilement recyclables. Elles retiennent en plus des restes alimentaires qui attirent les bactéries. Fabriquer son éponge tawashi avec des restes de vieux vêtements, c’est tellement facile et tellement plus sympa!

Jour 7: Fabriquer ses produits ménagers

Si ce n’est pas déjà le cas, je vous encourage à remplacer (une fois terminés) votre produits ménagers (liquide vaisselle, lessive, nettoyant pour le sol…) par du savon liquide ou autre produit que vous aurez fabriqué. En plus d’être naturels, la fabrication de ses propres produits ménagers permet de réduire ses déchets tout en économisant son argent. Alors, on s’y met?

@EcoloHumanistes

Jour 8: Utiliser des serviettes en tissu

Les serviettes en papier, en plus de ne pas être toujours efficaces, génèrent énormément de résidus non recyclables (si vous ne les compostez pas). Troquez vos essuie-tout par des torchons en tissu, vos serviettes en papier par de belles serviettes de table en tissu également (en coton bio de préférence). Vos invités n’en seront que plus impressionnés! N’importe quel bout de vêtement en fin de vie fera aussi l’affaire pour le ménage.

Jour 9: Avoir un ecobag dans son sac

Bien plié, votre ecobag ne prendra pas de place dans votre sac à main/à dos. Ainsi vous l’aurez toujours quand nécessaire: pour des courses à l’improviste, transporter tel ou tel objet, sans avoir à utiliser des sacs plastiques.

Jour 10: Fabriquer son dentifrice et ses cosmétiques

Le net regorge de recettes faciles et efficaces pour fabriquer ses produits d’hygiène et autres cosmétiques. A base de produits naturels, ils sont bons pour l’environnement et votre porte-monnaie! Adieu tubes, bouteilles en plastique!

Jour 11: S’inicier au compostage

Vous pouvez fabriquer votre composteur à partir de seaux ou en acheter un prêt à l’usage. Idem, plusieurs solutions sont expliquées sur les réseaux sociaux. Et encore plus facile si vous vivez en maison!

Jour 12 : Arrêter d’acheter des vêtements neufs

Si vous êtes de celles et ceux qui s’achètent des vêtements fréquemment, ce mois de juillet peut être l’occasion de changer cette habitude. Sortez TOUS les vêtements de votre armoire et commencez à tout réorganiser. Vous vous rendrez compte de TOUT ce que vous avez déjà, ce que vous ne portez plus (et que vous pouvez donner voire revendre), les pièces dont vous ne pouvez absolument pas vous séparer… Une garde-robe plus simple, durable, voire minimaliste, passe par une révision complète de ce qu’on possède déjà. Avec un nouveau regard sur certains vêtements, vous verrez que vous pourrez vous passer d’en acheter de nouveaux.

Jour 13: Refuser la publicité

A partir d’aujourd’hui, dites “non merci” aux flyers de publicité ou ce qu’on vous distribue dans la rue que vous aurez jeté dans 50 mètres. Ce sont des tonnes de papier produits, dont la plupart ne sera pas recyclé, et donc des arbres morts pour rien 🙁

Jour 14: Essayer la coupelle menstruelle

Ou la culotte absorbante. Les protections périodiques jetables produisent une grande quantité de déchets, non recyclables, et souvent remplies de produits chimiques, mauvais pour notre corps et la planète. Une coupelle menstruelle peut durer jusqu’à 10 ans. En silicone, c’est une protection sure et efficace. Si ce n’est pas pour vous, vous pouvez toujours les recommander à des amies, votre copine, votre épouse…

Jour 15: Utiliser un rasoir de métal

Pour tout rasage, vous pouvez opter pour la solution du rasoir en métal, sans plastique et non jetable. Renseignez-vous en pharmacie!

@ plantedinthewoods

Jour 16: Renoncer aux bouteilles d’eau

Sans trop me tromper, je peux affirmer qu’une des principales sources de déchets de plastique sont les bouteilles d’eau. Aussi, pendant 1 mois, faîtes un effort et n’en achetez aucune. Se l’eau du robinet n’est pas potable ou avec un goût trop prononcé, essayez le charbon actif qui absorbe notamment tout le chlore et autres produits chimiques. Restez à l’affût des distributeurs d’eau dans les marchés, lieux publics, boutiques… et grâce à votre gourde, aucun risque de manquer d’eau et d’être ainsi tenté d’acheter une bouteille!

Jour 17: Conserver ses épluchures

Vous pouvez conserver au congélateur les épluchures et restes végétaux pour faire des bouillons de légumes par exemple (ou infusion avec les restes de fruits). Pour le bouillon, quand votre sac ou pot est rempli, faites bouillir les épluchures pendant 1h, puis filtrez. Utilisez le bouillon pour la préparation de soupes, risottos et tout ce qui vous passe par la tête. Vous réduirez ainsi les restes de nourriture. Le bouillon se congèle aussi facilement, sous forme de cube par exemple.

Jour 18: Préparer ses repas

Résistez à la tentation de vous faire livrer un repas ou d’acheter à emporter. Cuisiner permet de 1) réduire les emballages jetables (souvent non recyclables), 2) éviter d’avoir des restes alimentaires, 3) dépenser moins, 4) manger de meilleure qualité.

Jour 19: Jetter son papier hygiénique

Jetter son papier hygiénique à la poubelle permet de réduire le traitement dans les stations d’épuration. Pour autant, inutile d’utiliser des sacs plastique pour la salle de bain ou les toilettes. Vous pouvez tout aussi bien réutiliser des sacs en papier de la boulangerie, du papier journal, et mettre le tout dans votre poubelle “classique”. Dans un article précéent j’expliquais comment plier son papier journal pour en faire des sacs poubelles.

Jour 20: (mieux) Ne plus utiliser de papier hygiénique

Et pour avancer davantage, vous pouvez aussi ne plus utiliser de papier hygiénique. Remplacez-le par une douchette hygiénique + petites serviettes, pour vous laver puis vous sècher. Cette pratique permet de ne pas générer de déchets, est plus hygiénique et meilleure pour la santé. A la maison, une petite serviette pour chacun, et le tour est joué. Vous les laverez à l’eau chaude savonneuse après les avoir fait tremper.

Jour 21: Faire son propre vinaigre

On n’a pas trouvé mieux que le vinaigre pour faire disparaître les mauvaises odeurs, nettoyer des surfaces, faire briller les cheveux et en adoucissant pour le linge. Et faire son vinaigre est un vrai jeu d’enfant: des épluchures de fruits (pomme, ananas…), un peu de sucre, de l’eau filtrée. Le tout à macérer pendant une quinzaine de jours. Et le tour est joué!

@cristalmuniz  (photo: Felipe Machado)

Jour 22: Planifier ses repas

Faire un menu de la semaine, incluant tous les repas, vous aidera à faire le point sur les ingrédients nécessaires (à acheter ou ceux que vous avez déjà). Vous acheterez ainsi moins de choses, et aurez moins de pertes. Et pour les courses, rappelez-vous d’achetez en vrac et de cuisiner vous même!

Jour 23: Faire ses courses au marché (bio) du quartier

Un des meilleurs moyens d’avoir des fruits et légumes frais, ce sont les marchés. Vous pourrez sans difficulté acheter en vrac, juste ce qu’il vous faut, et donc moins de gaspillage et de déchets.

Jour 24: Remplacer les emballages jetables

Essuie-tout, papier aluminium, feuille de cuisson, etc… sont les pires déchets qu’il soit: impossible à composter ou à recycler. Ils sont donc à éviter avant toute autre chose. Des options existent pour les remplacer: bocaux en verre, récipients fermés ou encore du papier ciré.

Jour 25: Composer son kit quotidien Zéro Déchet

Des travaux de recherche ont montré qu’il fallait 60 jours pour qu’un geste se transforme en une habitude, un réflexe. Donc à partir d’aujourd’hui, plus que 35 jours pour qu’utiliser votre kit zéro déchet à l’extérieur devienne un réflexe. Voici de quoi se compose le mien.

Jour 26: Utiliser ce qu’on a déjà

Une des clés pour être polluer moins c’est de ne rien acheter. Généralement, nous avons déjà tout ce dont nous avons besoin chez nous, inutile d’acheter de nouvelles choses. Il suffit de les substituer par celles que nous avons déjà, et qui fonctionnent encore. Donc même pour passer à des meilleurs produits, finissez déjà ce que vous avez chez vous. Vous pourrez ensuite commencer le changement voulu.

Jour 27: Passer ses factures en mode numérique

La plupart des entreprises et administrations proposent maintenant une édition numérique de leurs services. Alors pourquoi continuer à recevoir documents et factures par courrier alors que vous pourriez tout recevoir par mail? Connectez-vous sur leurs plateformes et demandez le service numérique. Ainsi, moins de papier sera consommé et imprimé, moins de plastique sera utilisé pour les conditionnements d’envoi.

Jour 28: Analyser ses déchets recyclables

Si vous avez suivi ces quelques petits conseils, vous avez déjà dû vous apercevoir de la diminution de vos déchets, même ceux recyclables. Il en reste encore? Analyser ce que cette poubelle contient et essayer de voir ce qui pourrait être remplacé par des équivalents non jetables, surtout s’il s’agit de plastique. Le pas important que vous avez réalisé c’est déjà de prendre conscience de que ce vous avez consommé et jeté. C’est comme cela que commence le changement. Vous pouvez être fier.e de vos efforts!

Article inspiré par Uma vida sem lixo


Il n’y pas de petites actions quand on est 7 milliards à les faire


❣ Cet article vous a plu? Vous voulez en savoir plus?

Laissez en commentaire en bas de page ou envoyez-moi un message pour m’en dire plus 🙏🏼

In Green

«

»

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EnglishFrenchPortugueseSpanish